| Blog
Les enjeux de la transformation digitale à l’ère de la Covid-19

Les enjeux de la transformation digitale à l’ère de la Covid-19

May 17, 2021

2020 restera définitivement gravée dans les annales comme l’année d’une crise sanitaire mondiale due au Covid-19. S’il est certain que l’économie de manière générale - et les TPE et PME de manière plus spécifique- ont largement souffert de ce contexte, il en est aussi ressorti une nouvelle manière de penser les modes de travail, qui bouleverse le modèle classique.

Les technologies de l'information jouent en effet un rôle essentiel pendant le confinement en permettant la continuité des activités. Au-delà du côté humain largement affecté, il a fallu trouver des moyens techniques permettant d’accompagner ces changements. Les DSI l’ont compris; le Covid-19 a permis d’accélérer la transformation digitale dans les entreprises afin d’y adapter les process, pour une productivité et une communication optimales malgré le contexte.

Le rôle des DSI devient ainsi de plus en plus central dans l’entreprise, puisque la digitalisation touche aujourd’hui tous les pans de son activité et les différents métiers doivent de plus en plus s’y référer, notamment le service financier dans une logique de compréhension et maîtrise budgétaire.

Une adaptation nécessaire des méthodes de travail via le digital

La digitalisation comme lien avec les collaborateurs

Avec la crise du Covid, de nombreux salariés travaillent désormais depuis leurs domiciles, ce qui ne facilite ni la création de liens entre collaborateurs ni l’intégration de nouveaux employés. Ainsi, les entreprises ont dû mettre en place des processus digitalisés afin de maintenir ce lien.

Par souci de sécurité sanitaire, le télétravail a connu un essor sans précédent. Peu répandu jusqu’alors, il s’est vu démocratiser afin de limiter les rencontres entre salariés et la concentration de potentielles personnes contaminées.

Au lendemain de la crise, ces mesures adaptatives ne vont pas disparaître pour autant. L’enjeu principal pour les leaders d’entreprise sera de trouver un nouveau modèle, en intégrant les ajustements opérés lors de la crise sanitaire au fonctionnement courant de la société.

Ainsi, de manière générale, les évolutions vont être axées sur :

  • l’amélioration de la présence numérique, initiée pendant la crise et qui devra être consolidée, dans une perspective de facilitation de la collaboration à distance;
  • la possible intégration des nouvelles recrues de l’entreprise ainsi que le maintien du lien entre l’entreprise et tous ses salariés, même dans un contexte de télétravail;
  • l’anticipation d’une possible crise future par l’élaboration de procédés clairs.

La digitalisation des opérations

Les environnements numériques de travail ont explosé avec la crise sanitaire. Dans cet environnement distant, la mise en place d’outils SaaS qui prennent en charge des méthodes de travail modernes et agiles devient primordiale.

En effet, avec la crise sanitaire actuelle, les responsables technologiques ont été confrontés à un large éventail de requêtes multidimensionnelles comme la redirection des demandes clients vers des canaux numériques ou la reconfiguration des chaînes d’approvisionnement pour s’adapter à la nouvelle organisation de l’entreprise.

Ainsi les, les DSI ont dû :

  • améliorer leur présence numérique, en favorisant la mise en place de nouvelles solutions SaaS, tout en les contrôlant afin d’éviter le phénomène du shadow IT;
  • plus généralement, moderniser tout l’écosystème informatique de l’entreprise afin d’acquérir un avantage concurrentiel.

Ces modifications vont perdurer au-delà de la crise sanitaire et vont probablement constituer la normalité à l’avenir. Les entreprises qui auront réussi à s’adapter voire à anticiper ces changements vont avoir davantage de chances de prospérer.

Un des axes de développement peut consister pour l’entreprise à se concentrer sur l’expérience client, en se focalisant davantage sur l’humain et en construisant une relation de confiance. De plus, la création de valeur sera basée sur la continuité entre les mondes physique et numérique.

Conséquences techniques

Qui dit numérisation des métiers et des opérations dit explosion des logiciels SaaS utilisés en interne. Ainsi, les DSI doivent assurer un rôle de sécurisation de l’utilisation de ces nouveaux outils et faire en sorte qu’aucune faille n’ait lieu. Cela passe par la formation des employés aux bonnes pratiques en matière de sécurité informatique mais également par une maintenance au niveau des applications et des procédures claires afin de vérifier leur niveau de sécurité en amont de leur utilisation.

Demain, la crise ne sera plus et les entreprises vont reprendre leur rythme d’activité classique. L’enjeu principal pour les responsables technologiques va résider dans le renforcement des solutions mises en place dans un climat d’urgence pendant la pandémie.

Cela va passer par le développement des infrastructures qui soutiennent cette transition numérique mais aussi par l’élaboration d’une réelle stratégie quant à leur déploiement. Au-delà de la création d’une architecture informatique résiliente et sécurisée, les leaders informatiques vont devoir être vigilants dans la supervision de leurs actifs, hardware et software. Un bon système informatique ne peut être efficient que s’il repose sur des équipements techniques fiables et performants.

Ces adaptations, qui ont vocation à s’installer dans le temps dans les entreprises en tant que nouvelles formes d’organisation du travail, ne vont pas sans quelques dépenses.

Un budget informatique à la croissance exponentielle

Selon Gartner, les dépenses informatiques en entreprise vont augmenter de 8,4% en 2021 contre 2,3% en 2019. Au vu des modifications nécessaires actuellement, cela n’a rien de surprenant. Ces dépenses concernent principalement les équipements informatiques et les logiciels SaaS. Néanmoins, dans une période ou une grande partie des entreprises ont souffert financièrement avec une baisse de leur chiffre d’affaires mais aussi de leurs ressources humaines, les coûts liés à cette transformation numérique, comme les autres, sont contrôlés.

Pour ce faire, l’entreprise doit passer en revue ce qui existe dans son organisation, et notamment faire un inventaire des logiciels SaaS utilisés. Une fois cet inventaire fait, l’entreprise peut passer à une phase de rationalisation, où vont être écartées les solutions qui ne sont pas assez utiles ou utilisées, ou celles qui seraient en redondance dans l’organisation. Cela permet de limiter les dépenses qui seraient inutiles, en supprimant les SaaS pour lesquels le retour sur investissement n’est pas assez élevé par exemple.

C’est à l’issue de cette rationalisation que les DSI et le service financier, de concert avec les différents métiers de l’entreprise, vont pouvoir sélectionner de nouvelles solutions innovantes afin de favoriser le travail à distance à mettre en place dans l’organisation tout en maîtrisant leurs budgets.

Le SaaS Management, un allié de la transformation numérique

Afin de garder un œil sur le nouvel écosystème numérique mis en place dans l’entreprise en cette période de pandémie, la DSI doit conjointement avec la finance mettre en place une solution de SaaS Management leur permettant d’avoir une vision d’ensemble des solutions SaaS utilisées. Ainsi ils pourront décider de leur maintien ou de leur remplacement par des solutions qui seraient plus modernes ou utiles. A terme, cette solution est également une aide pour la prise de décision notamment dans la sélection de nouveaux outils.

Dans une optique de contrôle du budget, un outil de SaaS Management permettra d’identifier rapidement les solutions les plus coûteuses ainsi que les solutions dont l’entreprise pourrait se passer et donc de mieux gérer le parc de logiciels utilisés par l’entreprise, afin que celui-ci soit optimisé.

La transformation digitale d’entreprise peut rimer avec une augmentation des risques de failles de sécurité. Avec la multiplication des logiciels utilisés, les contrôles quant à la sécurité de ces derniers doivent eux aussi s’accroître. Un outil de SaaS Management est un bon moyen d’avoir une vision claire et rapide des niveaux de sécurité de tout l'écosystème de logiciels utilisés dans l’entreprise. C’est donc l’allié parfait des DSI/CFO pour accompagner l’entreprise dans sa transformation digitale!

Réservez votre créneau horaire avec nous!